L’approche des milieux préservés ne peut s’effectuer qu’en accordant nos pas à la douceur du respect, en prenant le temps de penser aux harmonies de nos actions. Ne pas respecter cette règle ancestrale ne fera qu’accroître les contraintes et les restrictions auxquelles nous souhaitons tous échapper, et réduira d’autant la part de rêves qui nous pousse à rester vifs et joyeux.